• La blockchain et le cloud

    Quel est le rapport entre la blockchain et le cloud?  Par définition la Blockchain est une architecture distribuée et chaque membre de la Blockchain possède dans son système d’information et informatique le registre des preuves. Analysons la situation dans le cadre d’une blockchain privée.

    Solution N°1
    On peut imaginer que chaque membre possède son propre cloud afin de gérer la masse d’informations partagées. Dans ce contexte, l’état de l’art de la technologie DLT est respecté mais la masse d’information, le registre et les documents attachés représenteront dans la durée un volume plus que respectable. En fonction du secteur d’activité des membres de la blockchain et du nombre de participants, ce volume peut devenir une contrainte forte pour la bonne gestion de la Blockchain.

    Solution N°2

    L’idée maîtresse est d’utiliser la Blockchain et son registre pour la validation et la traçabilité des transactions (échanges, requêtes, contrats, etc.). Ce registre vu son faible poids sera partagé entre tous les acteurs. Le registre ne contient que les empreintes (hash), l’horodatage et la traçabilité des transactions. Concernant les documents attachés à ces transactions, un (des)cloud(s) privée(s) (avec sécurité, backup etc..) pourra servir de lieu de stockage des documents qui concernent ces transactions. Ainsi on évite de polluer la gestion de la blockchain avec des documents qui ne seront consultés que dans le cadre d’une recherche d’informations précises.

    L’application EMB Ledgerofproof propose à ces clients les deux options, on fonction de la stratégie du déploiement de la Blockchain privée.

    Plus d’information sur www.ledgerofproof.com

     

    Categories: Non classé

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *